Courir sur un tapis, étape 1/4: franchir le pas

Courir c’est le sport le plus facile que l’on connaisse, c’est vrai, tu n’as besoin que d’une paire de basket et c’est parti. Ça c’est la théorie…

Maintenant, en pratique:

1. Le matos

Déjà, il me faut une nouvelle paire de baskets, ça tombe bien c’est les soldes. Allez, je vais tabler sur 60 euros en solde. Jetons un coup d’œil aux 46 prospectus que je reçois toutes les semaines dans ma boite aux lettres, il doit doit bien y en avoir un où je peux trouver mon bonheur… pour une fois que toutes ces pubs vont me servir à quelque chose….  alors attends, je regarde:

On commence, ok, 10 publicités pour des grands magasins (je ne savais pas qu’il avait autant d’hypermarchés juste à coté … comment ça il est à 23 km celui-là, mais pourquoi il me met ses pubs dans notre boite aux lettres?)… bon c’est non, c’est pas là que je vais trouver, je suis un vrai runner après tout, il me faut du matos de professionnel!

Pub pour des fenêtres… ça va pas m’aider ça, poubelle.

Pub pour des magasins d’habillement… je regarde… non rien d’autre que des savates à mettre aux pieds! Heu, courir en savate, je ne suis pas sûr que je vais tenir mon prochain semi avec elles aux pieds, bon poubelle.

Pub pour des vérandas, bon passons.

Pub pour des magasins de bricolage. En même temps, le bricolage c’est aussi un hobby. Faudrait que je change le nom du blog en « brico flower, le pouvoir de peindre avec des fleurs »… mmm, pas bon pour l’environnement tout ça. Allez poubelle.

Poubelle, poubelle, poubelle… Ah voilà !!!!!!!!!! Runàthlon, le magasin du running qui sent bon (et fait courir plus vite mais ça ne rimait pas)… comment ça publicité mensongère, je sens bon après mes entraînements, bien sûr que oui! Bon passons les commentaires douteux, je tourne les pages, ok, baskets… ^!?:/??… hein,160 euros une paire de running!!?! Ça commence bien.

Note pour plus tard : penser à mettre un écriteau sur la boite aux lettres pour qu’ils arrêtent de détruire 3 hectares de forêt afin d’être transformés en papier,  imprimés et distribués en tant que prospectus, où ils se retrouvent directement dans ta poubelle sans même un coup d’œil.

Allez, oublions le matos, mes vieilles baskets feront l’affaire.

2. La liberté

Donc je reprends: tu chausses et tu sors. Quoi il fait nuit et il pleut? Ben oui, on est en hiver et ici c’est  la Lorraine. Aux dernières nouvelles, je ne travaille pas sur une plage en Californie alors il va falloir que je fasse preuve d’un minimum de courage parce que sinon je vais pas aller bien loin!

Alors là, j’ai plusieurs solutions:

    • Option 1 : l’aventure, loin de la civilisation sur les chemins de campagne. Etant donné qu’il fait tout noir, que je ne vois pas à 1 mètre devant moi et qu’on a beau dire, je suis grand et fort… ben tout seul au milieu de nul part, dans le noir (avec ma lampe sur le front même que je ressemble à un mineur), rien que d’y penser, je sais pas… je ne suis pas confiant. Et en plus, une chance sur deux que je me torde la cheville, tombe dans le fossé et là les secours ne me retrouveront que dans 3 jours… ou pire qu’un rocher me tombe sur la main et que je mette 127 heures à m’en sortir tout seul. Non, on oublie.

« … un train A part de Metz à 7h35 et roule à une vitesse de 80 km/h de moyenne tandis qu’un train B part de Paris dans l’autre sens à 320 km/h, où se rencontreront-t’ils (sur l’hypothèse qu’aucun ordre de grève spontanée n’intervienne dans l’intervalle)… »

  • Option 2 : le bord de la route, ou le trottoir, au moins il y a l’éclairage public. Au bout de 3 kilomètres j’ai bien compris que certains automobilistes trouvent comme jeu rigolo (pour eux) de rouler dans les flaques pour t’éclabousser de gerbes d’eau. En plus c’est plus marrant avec un coureur parce qu’il faut calculer avec les vitesses de déplacement …
    … bref, comme tout le monde a bien fait ses exercices au CM1, je suis trempé. Mauvaise option.

 

  • Option 3 : la piste d’athlétisme. Heu… perdu c’est fermé. Maintenant je peux toujours tenter et si le concierge me surprend, ça me donnera une motivation supplémentaire pour aller plus vite et au passage faire du saut de haie avec la palissade. Quoi? c’est un grillage. Bon on oublie aussi, je ne m’appelle pas Lavillenie!

 

IMG_2021

3. Les horaires de travail

J’ai une idée, il n’y a plus qu’à y aller pendant la pause de midi et le tour est joué. Comment ça, il n’y a pas de douche au boulot ? Je vois bien une solution mais je crois que mes collègues ne vont pas apprécier!

Bon, je ne vais quand même pas abandonner alors que 2016 vient de commencer et que je suis gonflé à bloc, plein de résolutions sportives.

En fait si… il reste une option. « Non, tu ne vas pas faire ça? Je te raye de mon testament! Courir sur un tapis de course dans une salle de gym!!!! N’y pense même pas, jamais de mon vivant! C’est comme si on me disait de manger du pâté et de la saucisse au petit déjeuner… ça ne se fait pas, un point c’est tout »

« Ok, tu insistes, je savais de toute façon qu’on ne ferait rien de toi. J’espère que Zatopek va te regarder d’en haut et il va bien se foutre de toi. »

Finalement ma décision est prise… si, si ,si,  je vais le faire, je vais m’entraîner beaucoup plus fort sur ce tapis tel un hamster en furie et donc peu importe les conditions climatiques, peu importe le temps, peu importe la nuit, je serai tel Rocky s’entraînant dans Rocky IV..

… hein? quoi, c’est son adversaire Drago qui s’entraînait sur le tapis? Ah? Et il a gagné? Ben non, à la fin c’est toujours Rocky qui gagne.

Ben tant pis moi je gagnerais!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s