La téméraire… ça chauffe dans les baskets pour atteindre les montagnes russes…

Tout d'abord parlons de l'organisation. Non, pas de l'organisation de la course parce que c'est une première, le retour d'un semi-marathon à Metz (qu'on était beaucoup à attendre impatiemment), et on sait très bien que comme toute première fois ça ne va pas se passer comme prévu... mais parlons plutôt de mon organisation personnelle. En …

Lire la suite de La téméraire… ça chauffe dans les baskets pour atteindre les montagnes russes…

Le marathon ING ou le rendez-vous des SuperHeros…

J’avais pourtant toujours résisté malgré les sollicitations… en effet ça faisait déjà plusieurs années que mes amis me proposaient de les accompagner pour faire un marathon mais j’avais toujours prétexté que cette distance n’était pas pour moi avec des excuses plus ou moins cohérentes : « Trop long, j’ai pas été conçu pour…  », « Trop d'entraînements, j’aurais …

Lire la suite de Le marathon ING ou le rendez-vous des SuperHeros…

Le semi-marathon de Thionville… et ça va être chaud…

Stephane Plazza commencerait son émission comme ça : "Thionville, petite ville du Nord-Est de la France, à proximité du Luxembourg, connue pour son autoroute A31 en permanence bouchée tous les jours de la semaine et son semi-marathon au mois d'Avril où la vitesse moyenne de l'ensemble des coureurs avoisine la vitesse moyenne des automobilistes le …

Lire la suite de Le semi-marathon de Thionville… et ça va être chaud…

Le défi du Graoully… ou comment tenter 2 trails bien différents…

Comme expliqué dans l'article précédant, un excès d'optimisme m'a conduit à m'inscrire à 2 courses pour ce week-end en répondant au défi du Graoully : 12km le samedi après-midi et 21km au programme du dimanche matin. Il faut bien évidement que ma tendinite me lâche un peu, mais on va au moins tenter.. Pour le …

Lire la suite de Le défi du Graoully… ou comment tenter 2 trails bien différents…

Le trail de Graoully… ou les espérances du dragon boiteux…

Tout a commencé en hiver. A ce moment, il faisait froid, il pleuvait en permanence si bien, qu’au retour de chaque entrainement, après m’être fait rincé en profondeur à ne plus avoir un truc de sec sur moi dès les 10 premières minutes de course, je rentrais et vagabondais sur le net à la recherche de …

Lire la suite de Le trail de Graoully… ou les espérances du dragon boiteux…