Sur les traces du Graoully…

…ou comment un dragon sécha les larmes des enfants!

Toute personne originaire de Metz connaît la légende du Graoully. Mais avant de raconter son histoire, laissez-moi vous raconter l’histoire d’un drame.

Mardi était censé se dérouler le cross de l’école primaire de notre village…

… non, c’est le cross pour mes enfants, pas pour moi… j’ai fini l’école primaire depuis longtemps maintenant, même que vu les fautes d’orthographes que je suis capable de faire à l’heure actuelle, j’ai dû y passer beaucoup moins de temps que prévu ou m’endormir en classe assez souvent, c’est pas possible autrement.

Bref, passant les derniers temps à rabattre les oreilles de toute ma petite famille avec des histoires de course à pied, le cross de l’école était une occasion incroyable pour mes enfants de pouvoir aussi se rendre fiers auprès de moi. Motivé à fond , on s’était entraîné plusieurs weekends de suite où tous les records sont tombés les uns après les autres :

  • Retour le plus rapide à la maison parce qu’on avait oublié les bonnets et qu’il faisait 0 degrés… moyen le plus efficace de se faire chopper par maman si elle venait à l’apprendre,
  • Plus grande distance parcourue avec une chaussure, l’autre restant coincée dans une ornière sur le côté,
  • Parcourir les 800 mètres prévus en seulement 750 mètres… « non, même pas vrai, j’ai pas coupé dans les virages ! »

Mais au grès des entraînements ensemble et de mes occasions de faire une sieste le dimanche brisé par deux surexcités de l’entrainement, on arrive la semaine dernière avec deux enfants remontés à bloc et prêts à aller décrocher leur médaille (en espérant qu’ils  en donnent une comme pour les courses auxquelles je participe, même s’ils arrivent à la 618ème position comme mon classement moyen, ils en auront une)

Hollande sous la pluie
Vu le temps, notre président Hollande doit être dans les parages

Et là, c’est le drame. En temps que GA (gentil accompagnateur), nous avons le privilège d’être appelé par la maîtresse la veille au soir pour nous annoncer qu’il n’y aura pas besoin de se déplacer le lendemain parce que la course est annulée du fait des conditions météo (en même temps c’est vrai qu’il fait un temps de chien dehors… même si les chiens ça ne les empêchent pas de courir eux, pour les enfants je comprends que c’est une autre affaire).

Après autant de préparations et d’espérances, autant dire que l’annonce a été très dure à encaisser. Le désespoir de 2 enfants en face de leur rêve de gloire et de médaille brisés.

En tant que parents, on se devait de réagir. Et ça tombe bien parce que dimanche prochain, pour le trail du Graoully auquel j’ai eu la bonne idée de m’inscrire, il y a aussi une course enfant. La proposition est faite et aussitôt acceptée par les cocos… de son souffle brûlant le dragon a séché d’un coup les larmes des enfants.

Donc dimanche prochain se sera 15km dans la boue pour moi et 800 mètres dans la boue pour les enfants le tout supervisé par Anna notre coach à tous. Reste à savoir qui reviendra le plus sale, mais ça c’est une autre histoire.

Bon mais au final, je n’ai pas raconté ce qu’était le Graoully.

Taille Sarkozy
Qui a dit court sur pattes ?

En fait, le Graoully était un dragon qui avait de grandes ailes et de graaaandes dents mais des petites pattes. Comme être court sur pattes n’empêche pas de devenir célèbre, son truc à lui, c’était de dévorer les habitants des contrées mosellanes. Bon évidement ça le rendait célèbre mais pas très populaire. Au IIIème siècle, Saint Clément dans son ambition de devenir Évêque se dit que Metz, c’était sympa pour s’installer mais avec un dragon, l’endroit est nettement moins charmant! Il se dirige alors vers son antre et choppe le Graoully par le cou avec son étole. N’ayant pas les pattes assez grandes pour se libérer, le malheureux monstre se fait traîner jusqu’à la Seille… et comme chacun le sait, un dragon ça n’aime pas l’eau. Maintenant, je dois dire que quand je regarde la taille de la Seille qui coule à Metz, je me demande comment on a pu y noyer un dragon, mais bon on ne va surement pas remettre en doute la légende pour une question de taille.

Bon maintenant, j’ai fait le résumé  de l’histoire du Graoully au plus court. Si vous êtes intéressé, certains sites racontent l’histoire bien mieux que moi, suffit de demander à Google.. ou à Siri…

GraoullyCette histoire a laissée à Metz et alentours tout un tas de traces, en commençant par la rue Taison près de la cathédrale où la légende veut que le nom de cette rue vient de ses riverains qui disaient le soir « Taisons, taisons-nous, voilà le Graoully qui passe ! »,

Symbole Graoullydes symboles cachés de ci de là dans la ville

ou moins bien caché sur le drapeau du FC Metz.

FC Metz

Maintenant 18 siècles après, le Graoully aura séché les larmes de mes enfants.. mais pas certain que cette course avec ses 500 mètres de dénivelé positif ne fasse pas couler quelques larmes sur les joues de leur père…

5 réflexions sur “Sur les traces du Graoully…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s