Le trail des côtes d’Entrange… ou le week-end du choix Cornélien…

Il faut quand même reconnaître que pour nous, amateurs de running, il y a vraiment du choix en ce qui concerne les courses que l’on peut faire le dimanche matin. C’est quand même vraiment sympa de faire quelques kilomètres et de découvrir des nouveaux parcours dans une ambiance, la plupart du temps, festive.

Seulement voilà, quelquefois, il arrive certains weekends où plusieurs courses sont organisées le même jour à quelques kilomètres l’une de l’autre; et là, il faut faire un choix (ou à défaut, tirer à pile ou face!). Mais ce weekend, le tirage au sort avec une pièce de monnaie se complexifie légèrement dans la mesure où ce n’est pas 2 mais 3 courses qui sont organisées dans un rayon d’une vingtaine de kilomètres.

Plutôt que de laisser faire le hasard, je décide de ranger ma pièce de monnaie dans ma poche et de regarder le programme de chacune des courses. Et finalement, mon choix se porte sur le trail des crêtes d’Entrange, motivé par le fait qu’ils organisent en plus des courses pour les enfants… donc on va pouvoir faire d’une pierre 3 coups en amenant les enfants. C’est donc décidé, direction le site internet et l’inscription est faite quelques jours avants.

Seulement, voila… 2 jours avant la course, Anna m’annonce que ce dimanche c’est la bénédiction des cartables à la messe donc que la course se fera sans nos enfants (en matière de choix, Anna est bien plus efficace que moi). De mon côté, étant donné que ce n’est pas le dimanche de bénédiction des baskets (il ne faudra pas que je le rate celui-là, ça me permettrait peut-être de courir plus vite, qui sait), je m’en tiens à mon choix premier des 16km et je laisse les enfants aller dans leur quête afin d’obtenir de bonnes notes cette année (il faudra quand même vérifier pendant l’année que mon fils Sam ne mise pas tout la-dessus!).IMG_4492

Arrivé sur place le dimanche matin, et je suis déjà surpris par le nombre de participants. Je pensais qu’aux vues du calendrier, il n’y aurait que peu de participants mais ça grouille de coureurs, preuve si il en fallait une de l’engouement autour de la course à pied.

Le départ est donné et contrairement à d’habitude, je suis surpris que le rythme soit assez contenu devant. Deux possibilités : soit je vais trop vite, soit le parcours va être rapidement assez chaud (ou peut-être les deux!). Je préfère donc jouer la sécurité et de modérer l’allure (on n’est jamais trop prudent) d’autant plus que j’ai oublié de regarder le profil de la course. Il ne faut pas 2km pour me rendre compte qu’effectivement, le parcours va être exigeant parce que ça ne monte pas pour rigoler… du coup, je marche déjà. On est bien vite dans les bois, la température est parfaite mais le sol est tellement sec qu’on a presque la sensation  de courir sur une piste de cailloux et de poussière dans le désert (même si mon expérience et mes occasions de courir dans le désert sont assez limitées).

En parfaite adéquation avec le nom du trail, les crètes d’Entrange, arrivé en haut, ça redescend bien vite si bien que j’ai les cuisses et les mollets qui pompent un max. Puis on arrive à une belle montée, tellement raide qu’une corde est installée pour nous permettre de grimper en nous aidant de la force des bras. C’est là que je me rends compte qu’à force de m’entraîner en course à pied, je n’ai plus grand chose dans les bras si bien que je suis sûr que ça va être mon premier trail où je vais avoir des courbatures aux biceps le lendemain! (note pour plus tard : faire des tractions pour l’année prochaine).

Le trail est vraiment beau, le paysage est varié, on passe du temps dans la forêt, puis on sort afin de traverser quelques champs (histoire d’être sûr de ne rater aucune crête). Vers la fin, même si on n’avait signé que pour 16km, puisqu’on semble être de bons clients, on a le droit à un petit bonus supplémentaire de 1km 1/2 fait de bonnes relances histoire de bien terminer. Puis la fin et l’arrivée dans le village.

C’était un beau trail, super bien organisé et bien balisé avec des bénévoles super sympa qui nous encouragent tout au long. Par contre, il va falloir vite que je trouve quand la messe de bénédiction des baskets est organisée parce que celles-là ont un peu de mal à vouloir courir dans les montées…OFTHE1720

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s