Un Noël en été

Le père Noël arrive demain… ou même peut-être ce soir!

On a préparé le sapin, la radio tourne en boucle Mariah Carrey avec « All I want for Christmas is you » et du coup on met le son à fond. Tout le monde s’affaire en cuisine, surtout qu’on passe les fêtes en Pologne et pour ce soir de réveillon, c’est 13 plats sinon rien. Généralement il me faut bien 2 jours pour m’en remettre.

Alors je commence à me préparer physiquement dès ce matin, afin de pouvoir tenir la cadence du soir. Une petite sortie running histoire de dépenser 700/800 kcal et de décaler ainsi le moment fatidique où mon beau-père dira « mais il ne mange rien! » (traduction plus ou moins approximative du polonais au français) qui interviendra à la suite du 8eme plat et non pas du 6eme .

C’est parti, on y va

Allez c’est parti, je suis prêt! Comme l’année dernière, j’ai tout ramené pour affronter ces beaux moments de sport où face à la nature, le vent et aux -3 degrés, c’est généralement après 2 km que tu te dis que tu vas faire demi-tour. Puis cette idée ne te lâche plus pendant tout le chemin jusqu’au moment fatidique où tu relâches ta concentration en pensant que si tu continues il va falloir te couper les doigts à ton retour parce que tu ne sens plus tes mains tellement tu as froid. C’est à ce moment là que tu glisses sur une plaque de verglas qui fait atterrir ton popotin sur la surface glacée (moment de brusque transfert de ta conscience fixée sur tes doigts à ton derrière endolori).

Mais voilà, cette année il y a comme un bug.

Je sors avec mes 3 couches réglementaires sur le dos, mais sans bonnet, confiant parce que cette année j’ai pas vu beaucoup de neige sur le trajet. Le pied sur le palier, je ne ressent pas ce coup de fouet qui me fait penser que je suis limite un superhero de sortir par ce temps qui me fait sentir si différent du commun des mortels. Non, c’est même le contraire, après 1 km, je me demande quelle couche je regrette le plus : la respirante, l’isolante ou la protectrice.

Pas non plus de joli petit bruit à chacun de mes pas dans la neige fraîche. Je suis sorti avec Mariah Carey dans la tête et maintenant bien vite remplacé par « This Summer’s Gonna Hurt Like A Motherf****r » de Maroon 5… (NDA : je viens de m’apercevoir qu’il n’est pas très poli dans cette chanson).

C’est un moment bizarre qui passe, partagé entre l’envie de profiter de ce temps incroyable et le sentiment que ce n’est pas normal. Et en plus, je ne pourrais pas mettre sur le dos du froid que mon chrono est de 20 secondes de plus au km, non en plus il va falloir que j’aille vite parce que je n’aurais pas d’excuses.

Bon je croise bien un ou deux Père Noël accroché à une fenêtre … mais non, le cœur n’y est pas, la magie n’est pas là.

Je rentre et je vais boire quelques grands verres d’eau, il n’y aura pas cette grande douche brûlante ni ce chocolat chaud pour me récompenser de l’avoir fait.

Évidement aux infos on me dit que cet hivers est exceptionnel et que ça n’a rien a voir avec le dérèglement du climat. Ça me poursuit, alors je regarde le compte-rendu de la COP21 et je suis rassuré. En 2020, on va enfin verser de l’argent pour faire en sorte de stopper la hausse des températures (oui, je sais ça n’a rien avoir comme vient de le dire la dame à la télé mais quand une pensée est là, ben elle est là). Et moi, ce que je vais faire, c’est d’aussi penser comment apporter ma contribution dès l’année prochaine. Ça y est, je la tiens presque ma résolution de l’année prochaine. Cool!

De toute façon, ce soir en regardant le ciel avant de me coucher, je suis sûr d’une chose: je suis sûr de voir le traîneau du Père Noel. Parce que même si il n’y aura pas de neige, le Père Noel respecte les traditions et se déplace toujours en traîneau. Et j’espère qu’il aura un cadeau pour chacun de vous…

Joyeux Noël à tous…

Pascal

2 réflexions sur “Un Noël en été

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s